Comment assurer une bonne isolation de ses fenêtres ?

Les fenêtres d’une maison jouent un rôle important en termes d’isolation. En effet, les fenêtres sont notamment à l’origine d’environ un quart de la déperdition de chaleur d’un bâtiment. Des fenêtres bien isolées permettront non seulement d’améliorer le confort d’une maison, mais aussi d’augmenter ses performances énergétiques. Ce qui permettra notamment aux propriétaires de faire des économies sur leur facture de gaz et d’électricité. L’isolation d’une fenêtre comprend 3 paramètres essentiels. À savoir : le choix du vitrage et le choix de la structure et du matériau choisi.

Le choix d’un vitrage adapté

Le choix d’un vitrage plus performant rendra une fenêtre plus apte à isoler thermiquement l’intérieur d’une maison aux températures extérieures. Le vitrage d’une maison est non seulement déterminant pour son isolation thermique, mais influe aussi sur ses performances énergétiques. En effet, le vitrage ne sert pas seulement à isoler thermiquement une maison, il permet aussi de favoriser les apports solaires. Ce qui fait que le « facteur G » d’une vitre est aussi un facteur important, que ce soit pour un double ou un triple vitrage. Le facteur G d’un vitrage est son aptitude à transmettre l’énergie solaire qu’il reçoit à l’intérieur du bâtiment. Plus le facteur G d’un vitrage est élevé, plus il sera propice à la transmission de la chaleur issu du rayonnement solaire à l’intérieur de la maison. Tandis qu’un vitrage disposant d’un facteur G moins important limite les apports de chaleur dû au rayonnement solaire. Un vitrage au facteur G élevé est donc plus adapté aux régions au climat froid avec un temps d’ensoleillement limité pour favoriser le chauffage. Tandis qu’un vitrage avec un facteur G peu important est plus adapté aux régions possédant un climat chaud avec un temps d’ensoleillement plus long pour éviter la surchauffe. Le facteur G du vitrage des fenêtres d’une maison est donc un paramètre important pour assurer le confort thermique d’une habitation.

Quel matériau choisir pour une bonne isolation thermique ?

Le choix du matériau utilisé pour la fabrication des fenêtres influence non seulement leur structure, mais aussi leurs propriétés isolantes. Le bois est notamment connu constituer une excellente barrière, aussi bien contre la chaleur que le froid. Ce matériau nécessite toutefois des précautions particulières pour assurer la durée de vie des fenêtres. En effet, le bois est sensible à l’humidité et se dégrade rapidement s’il ne fait pas l’objet d’un entretien périodique. Le PVC offre aussi des performances honorables en termes d’isolation thermique. Peu coûteux et résistant l’eau, le PVC est toutefois moins rigide et moins solide que le bois ou l’aluminium, ce qui le rend moins propice pour la fabrication de fenêtres de grandes dimensions. Les fenêtres en aluminium offrent le plus d’options en matière d’isolation et de structure de fenêtre. Bien que l’aluminium conduit facilement la chaleur et le froid, les fenêtres en aluminium offrent d’excellentes performances isolantes, notamment grâce à l’utilisation de joints et de ponts thermiques. Les fenêtres en aluminium offrent aussi un plus grand choix de vitrage en raison de leur conception, plus moderne et plus avancée par rapport aux fenêtres en bois ou en PVC.

Comment assurer une bonne isolation de ses fenêtres ?